Ouvrir un espace de coworking : le guide complet

Publié le :

Avec le développement du télétravail et du digital nomadisme, les espaces de coworking sont de plus en plus plébiscités.

Qu’il s’agisse de salariés ou de travailleurs indépendants, de nombreux actifs apprécient d’exercer leur activité dans un cadre unique, les faisant sortir de leur routine professionnelle.

Dans cet article, nous vous en disons plus sur les étapes à suivre pour ouvrir un espace de coworking dans les règles.

Réaliser une étude de marché

Avant de vous lancer à corps perdu dans votre projet d’espace de coworking, il est fortement recommandé d’effectuer une étude de marché. Cette dernière a pour objectif d’évaluer les opportunités commerciales dans un secteur précis et d’en estimer les retombées économiques.

Afin que votre analyse soit complète et pertinente, plusieurs sujets doivent être abordés :

  • Y a-t-il suffisamment de demande sur la zone d’implantation visée ?
  • La concurrence n’est-elle pas trop forte pour assurer l’arrivée d’un nouvel établissement ?
  • Quels sont les besoins de la future clientèle ?
  • Quelles prestations proposer pour se démarquer ?
  • Quels tarifs appliquer pour attirer des clients et être rentable ?

En répondant précisément à ces questions, vous parviendrez à établir les contours de votre future activité et à mettre toutes les chances de votre côté qu’elle perdure. En cas de besoin, des ajustements pourront être appliqués à votre projet initial, limitant ainsi les dépenses inutiles ou imprévues.

Définir le concept de son espace de coworking

Pour vous distinguer de la concurrence, il est parfois nécessaire de proposer un concept original ou de mettre en place des prestations haut de gamme à un prix accessible.

Prendre le temps de définir votre approche dans les moindres détails est donc essentiel pour vous faire une place sur ce secteur très prisé.

Diverses spécialisations peuvent être adoptées selon votre expertise et vos propres goûts. Par exemple, vous pouvez cibler une clientèle spécifique, comme les entrepreneurs indépendants, les artistes ou encore les professionnels de la technologie.

En misant sur la force d’une communauté, vous pouvez attirer un public unique, qui se sentirait vraiment à sa place dans vos locaux.

Si vous préférez parier sur des services pertinents, il faudra trouver le juste équilibre entre nouveauté et respect des attentes de la clientèle.

Vouloir vous démarquer à tout prix n’est pas toujours une stratégie payante, notamment si vos prestations ne répondent pas à des besoins précis. Il convient donc d’être à l’écoute des usagers de ce type d’établissement.

Trouver les financements nécessaires

Ouvrir un espace de coworking suppose d’avoir des ressources financières importantes, tant les dépenses peuvent vite grimper.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vous aider à faire face aux nombreux frais :

  • Demander un financement privé par crédit professionnel auprès d’une banque ;
  • Contracter un crédit professionnel chez un organisme de microcrédit ;
  • Bénéficier d’un prêt d’honneur ;
  • Faire appel à la banque d’investissement publique (Bpifrance), afin de recevoir une aide pour la création ou le développement de votre entreprise.

Si vous en avez les moyens ou si vous êtes plusieurs fondateurs, vous pouvez également opter pour le financement privé par fonds propres. Ce sera alors votre propre argent qui sera investi.

Enfin, rechercher des investisseurs ou choisir le crowdfunding sont des alternatives à ne pas négliger pour pérenniser votre projet.

Dénicher le lieu idéal

Si les prestations proposées et la communauté ciblée sont des éléments importants pour la réussite de votre projet, trouver le lieu idéal est très certainement le critère central. En effet, les locaux devront répondre à vos exigences, et ce, quelle que soit leur nature.

Plusieurs informations devront alors être étudiées :

  • L’accessibilité, tant en termes de transports en commun et de parkings, que d’aménagements pour les personnes à mobilité réduite ;
  • La proximité avec la clientèle visée ;
  • La sécurité des lieux ;
  • Le confort, grâce à un cadre lumineux, spacieux et calme ;
  • La superficie ;
  • Le coût ;
  • La possibilité de définir différentes zones (travail, détente, cafétéria).

Au cours de votre recherche, vous devrez peut-être faire des concessions ou revoir votre ordre de priorités. Toutefois, avoir en tête les différents critères qui vous semblent importants est indispensable pour vous rapprocher du bâtiment adapté à vos attentes.

Choisir le bon statut juridique

Une fois votre projet bien défini, il est temps de créer officiellement votre entreprise. Pour ce faire, il convient de choisir un statut juridique. À nouveau, plusieurs options sont mises à votre disposition.

Parmi les plus plébiscitées, nous retrouvons notamment la société à responsabilité limitée (SARL) et la société par actions simplifiée (SAS). Ces deux statuts sont idéaux pour les fondateurs qui souhaitent s’associer.

Si vous vous lancez seul dans ce projet, la micro-entreprise, l’entreprise individuelle, la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) ou encore l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) peuvent vous correspondre.

Votre décision entraîne des conséquences, puisqu’elle définit :

  • Le mode d’imposition de l’entreprise ;
  • Le régime social des dirigeants ;
  • La responsabilité des associés.

Aménager les différentes zones du coworking

À présent que les formalités de création d’entreprise sont accomplies, il est temps d’aménager l’espace de coworking. Selon votre concept, plusieurs zones peuvent être définies :

Pour chacune d’entre elles, il convient de penser au mobilier, mais aussi à la décoration. Chaque élément contribue à l’image de votre établissement et participe à l’ambiance que vous souhaitez instaurer. Il faut donc y réfléchir avec attention pour soigner chaque détail.

L’étude de marché réalisée vous aidera à déterminer le nombre de postes à prévoir, l’équipement nécessaire pour répondre aux besoins de la clientèle ciblée et les services annexes à inclure.

Soigner la communication

Afin d’attirer vos premiers coworkers et de développer durablement votre clientèle, il est indispensable de bien penser à votre communication.

Que ce soit sur les réseaux sociaux, dans les médias locaux ou encore en misant sur le bouche à oreille, vous devrez mettre au point une stratégie marketing solide pour obtenir des résultats.

Lorsque votre communauté aura ses premiers membres, vous pourrez les fidéliser en organisant des événements, tels que des petits-déjeuners, des afterworks ou encore des conférences.

Laisser un commentaire