Les besoins en termes d’espaces de coworking sont en forte hausse en France, comme dans le monde. Cela s’explique notamment par la multiplication du nombre de digital nomads, mais aussi par l’élargissement du recours au télétravail par les entreprises.

Afin de conserver un lien social et d’enrichir son réseau professionnel, de nombreux indépendants et salariés se tournent vers ces bureaux nouvelle génération.

Dans cet article, nous vous en disons plus sur les 5 étapes essentielles au bon aménagement d’un espace de coworking.

Définir les différentes zones

L’espace de coworking est hybride, à mi-chemin entre les bureaux d’entreprise, le confort de son domicile et la convivialité d’un lieu public.

Ainsi, pour répondre aux diverses exigences des usagers, il est indispensable de bien définir les multiples zones qui caractérisent un espace de coworking.

Aménager les espaces de bureau

Pour que vos espaces de bureau soient optimaux, il est recommandé de soumettre aux usagers des zones ouvertes et des bureaux fermés.

Les premières favorisent les échanges et la créativité. En revanche, elles peuvent être bruyantes et avoir un impact sur la productivité des coworkers.

Aménagement de bureau

Les seconds, quant à eux, offrent davantage d’intimité et de calme. Néanmoins, les travailleurs profitent moins des effets positifs de l’énergie de groupe.

Il est possible de bénéficier des avantages des espaces ouverts, sans avoir à subir les nuisances sonores. Il s’agit d’opter pour des box acoustiques, conçus dans des matériaux isolants. Si vous n’avez pas le budget suffisant, des écrans de séparation amovibles sont une solution à envisager.

Il faudra également suivre les normes d’un aménagement de bureau.

Penser aux salles de réunion

Les espaces de coworking sont également plébiscités par les équipes désireuses de se rencontrer dans un autre cadre que celui de l’entreprise (surtout pour les espaces de corpoworking).

De ce fait, il est important de mettre à leur disposition des salles de réunion correctement pensées. Elles doivent alors être aménagées de façon à être modulables et adaptées en termes d’électrification et de connectique.

Elles peuvent ainsi accueillir des réunions stratégiques, des visioconférences, des séminaires ou encore des workshops.

Soigner les espaces de détente et de restauration

Pour développer durablement votre espace de coworking, il est conseillé de veiller au bien-être de vos usagers.

Cela passe notamment par l’aménagement d’espaces de détente et de restauration. Trois ambiances principales peuvent ainsi être créées :

  • Les coins café et la cafétaria ;
  • L’espace de pause ;
  • Les salles de jeux et de sport.

Un espace extérieur peut aussi être un atout majeur, notamment pour profiter de la lumière naturelle ou organiser des repas chaleureux autour d’un barbecue.

Proposer des espaces de travail évolutifs

Une fois les zones de travail et de détente bien définies, il est important de veiller à ce qu’elles puissent être évolutives.

Cela signifie que les aménagements doivent pouvoir permettre à chaque usager d’adapter son espace à ses besoins et à sa morphologie. Le mobilier de coworking choisi doit alors être flexible, ergonomique et facile d’entretien.

En parallèle, les différents espaces doivent favoriser une modularité en fonction des évolutions de l’environnement, des entreprises et des attentes des coworkers. À nouveau, cela passe par le choix du mobilier, que nous vous présentons plus en détails ci-dessous.

Choisir du mobilier adapté

Afin de permettre aux coworkers de ranger leurs affaires personnelles, sans pour autant privatiser les bureaux, il est intéressant de prévoir des rangements à l’entrée des espaces de travail.

Il peut s’agir, par exemple, de vestiaires multi-cases ou d’armoires de bureau. Dans les espaces fermés, qui peuvent être attribués à des usagers précis, il convient également de prévoir des caissons mobiles.

Ils permettront aux travailleurs de retrouver rapidement leur matériel, tout en leur laissant la possibilité d’adapter leur bureau selon leurs envies.

Bien choisir les bureaux, les tables, les fauteuils et les chaises représente aussi un enjeu majeur de l’aménagement d’un coworking.

Il est conseillé d’opter pour du mobilier ergonomique, dans le but de veiller au bien-être des utilisateurs. Cela consiste à acquérir des éléments qui peuvent facilement être adaptés à la morphologie et à la position des coworkers.

De plus, un mobilier modulable permet de transformer rapidement une salle de réunion en salle de conférence, par exemple. Pour ce faire, privilégiez les meubles sur roulettes, légers et facilement pliables.

Optimiser la luminosité

Si le confort apporté par le mobilier est essentiel, celui conféré par la luminosité l’est tout autant. Elle permet, effectivement, d’éviter que les usagers ne se fatiguent trop rapidement ou que leur vue se dégrade.

Pour optimiser la luminosité dans les différents espaces, il est tout d’abord recommandé de miser sur la lumière naturelle.

Ainsi, ne placez pas les bureaux dos aux fenêtres, ce qui gênerait les coworkers travaillant sur ordinateur, ni face aux ouvertures, pouvant créer un éblouissement. La position à privilégier est donc à la perpendiculaire.

Si vous en avez la possibilité, optez également pour des verrières ou des fenêtres de toit, qui permettent de profiter de la lumière naturelle, sans en subir les inconvénients directs. Pour éviter les fortes chaleurs estivales, n’oubliez pas d’installer des stores ou des rideaux.

Dans le but d’apporter suffisamment de lumières à tous les espaces du coworking, il est indispensable d’investir dans des éclairages artificiels.

Pour instaurer une ambiance chaleureuse, propice au travail, il est conseillé d’allier l’éclairage direct, venant du plafond, à l’éclairage indirect, produit par des lampes murales ou à pied.

L’éclairage minimum exigé par la médecine du travail étant de 450 lux, voire 500 lux pour les tâches effectuées sur ordinateur, il est aussi important de mettre à disposition des lampes de bureau individuelles.

Soigner la décoration

La décoration est un élément essentiel de l’espace de coworking. Elle permet de créer une véritable identité visuelle, dans laquelle les usagers vont se reconnaître. Il est donc important d’y apporter du soin, en choisissant du mobilier, des accessoires et des peintures au style harmonieux et personnalisé.

Les couleurs chaudes, comme le rouge et l’orange, favorisent la créativité et la productivité. Le blanc, quant à lui, est adapté aux salles de réunion.

Enfin, les couleurs froides, telles que le bleu et le vert, sont idéales pour les espaces de détente et de restauration. Installer des plantes vertes à différents endroits de l’espace de coworking participe à l’élaboration d’un environnement agréable à vivre.

De plus, elles ont un impact positif sur la santé, puisqu’elles permettent de réduire les migraines, la fatigue ou encore la toux.