Terme souvent inconnu du grand public, la vitrophanie est pourtant omniprésente dans l’espace public et dans les entreprises. Inventée au XIXe siècle, cette technique de communication et de décoration ne cesse de se développer.

Dans cet article, nous vous en disons plus sur le rôle et les multiples utilisations possibles de la vitrophanie en entreprise. Nous évoquons ensuite les critères de choix à prendre en compte.

En quoi consiste la vitrophanie ?

Lors de sa création, la vitrophanie avait pour objectif de permettre aux bourgeois d’afficher leur richesse sans effectuer des dépenses importantes. Effectivement, ils faisaient créer de faux vitraux, afin de les installer à leur domicile.

Aujourd’hui, elle est majoritairement présente dans les lieux publics, et plus particulièrement dans les magasins et entreprises.

Cette pratique consiste alors à utiliser des parois de verre pour transmettre des messages ou afficher une identité visuelle. Les passants sont en mesure d’observer la création de l’extérieur, sans que cela n’empêche les personnes à l’intérieur de voir à travers la vitre.

D’un point de vue technique, la vitrophanie est un film ayant pour base un support adhésif ou électrostatique. Le visuel choisi par l’entreprise est imprimé sur un fond opaque ou transparent, selon la nature du projet.

Lors de l’application, un feuillet de papier jetable ou un plastique de protection doit être retiré, afin de laisser place à un autocollant à la finition personnalisée.

Afin de limiter les dégradations, tant naturelles (variation de température, humidité ou tempête, par exemple) que volontaires (arrachage, rayures et tags), l’autocollant est posé sur la surface interne de la vitre. De ce fait, le seul entretien à prévoir est le nettoyage du verre.

Quelles sont les utilisations possibles de la vitrophanie en entreprise ?

Au sein d’une entreprise, la vitrophanie peut être utilisée pour trois raisons principales. Nous vous les présentons en détails ci-dessous.

La vitrophanie de communication

En fonction des besoins de la société, la vitrophanie peut être utilisée comme un support de communication. En effet, il peut s’agir d’une méthode idéale pour transmettre un message à une large audience. C’est particulièrement vrai lorsque l’entreprise souhaite mettre l’accent sur un événement ou une offre en particulier.

Dans le cadre de bureaux, cette technique est à privilégier uniquement si les locaux sont ouverts aux clients. Si ce n’est pas le cas, les résultats ne seront pas à la hauteur des objectifs fixés. Il convient alors de choisir des fenêtres ou vitrines donnant sur un espace public.

La vitrophanie décorative

La vitrophanie peut aussi être utilisée pour un projet de décoration des bureaux. Que ces derniers soient ouverts ou non au public, il ne s’agit pas ici de faire la promotion d’un quelconque produit ou service.

En revanche, cette pratique a pour but de créer une identité visuelle au sein des locaux, contribuant ainsi à l’instauration d’une culture d’entreprise et d’une atmosphère spécifique.

Par exemple, pour faire la distinction entre un bureau et une salle de détente, des autocollants aux univers différents peuvent être apposés sur les vitres qui les séparent.

La vitrophanie de confidentialité

Enfin, la vitrophanie peut aussi être de confidentialité. Son rôle est alors de permettre aux usagers d’un bureau de bénéficier d’un espace qui leur est dédié, sans subir les regards extérieurs.

Cette utilisation favorise l’entrée de la lumière naturelle, sans mettre en péril le bien-être des employés et le secret professionnel qui doit parfois être respecté.

De même, la vitrophanie de confidentialité est particulièrement utile pour les bureaux qui accueillent des clients, des fournisseurs ou autres interlocuteurs étrangers à l’entreprise. Cela donne la possibilité de traiter des dossiers sans coups d’œil indiscrets.

Comment bien choisir la vitrophanie pour des bureaux ?

Cette pratique pouvant être utilisée pour répondre à des problématiques de natures diverses, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à y avoir recours.

Lorsqu’un projet de vitrophanie est envisagé pour personnaliser des bureaux, il est indispensable, au préalable, de réfléchir au type de produit le plus adapté aux besoins. Ci-dessous, nous vous présentons les trois critères de choix à ne pas négliger.

Déterminer le rôle de la vitrophanie

Avant de débuter l’installation, il est essentiel de définir le rôle que tiendra la vitrophanie. Il s’agit alors de savoir si elle sera utilisée dans le cadre d’une stratégie marketing, d’un réaménagement des bureaux ou encore d’une amélioration de la confidentialité des lieux.

De même, il est important de statuer sur la durée de vie des autocollants. Par exemple, si vous désirez mettre les bureaux aux couleurs de Noël, il conviendra de choisir une technique qui pourra facilement être désinstallée. Au contraire, s’il s’agit d’afficher le logo de l’entreprise, une vitrophanie durable sera plus adaptée.

En fonction de votre projet, les professionnels impliqués pourront proposer des autocollants à usage unique ou pouvant être appliqués plusieurs fois.

Définir l’aspect souhaité

Une fois le rôle de la vitrophanie déterminé, il est temps de définir l’aspect souhaité dans les bureaux. Pour ce faire, il est important de faire la distinction entre les différentes vitrophanies qui existent, à savoir :

  • Transparentes ;
  • Mates ;
  • Opaques ;
  • Scintillantes ;
  • Perforées.

Afin d’équiper un bureau, il est généralement conseillé d’opter pour une vitrophanie mate. Cette dernière permet d’offrir de l’intimité et de la confidentialité aux usagers des lieux, sans pour autant les couper complètement du reste de l’entreprise.

Au-delà de s’intéresser au visuel global, il conviendra aussi d’entrer dans les détails, tant en termes de formes et de couleurs, que d’illustrations et de police d’écriture.

Choisir les matériaux adaptés

Pour finir, le choix des matériaux est une étape à ne pas négliger. Bien que l’autocollant soit composé de matières plastiques, plusieurs options sont envisageables, telles que :

  • Le polychlorure de vinyle (PVC) ;
  • Le polyester ;
  • Le polycarbonate.

Tous ces composants ont leurs spécificités, notamment lorsqu’il s’agit de résistance aux UV, de durabilité, de propagation de la lumière ou encore de sensibilité aux changements de température.

De même, certains types sont conçus pour être installés définitivement, tandis que d’autres peuvent être mis en place ponctuellement. C’est alors la résistance du matériau qui vous permettra d’utiliser votre autocollant à votre guise.