Sur le secteur de l’aménagement et de la décoration intérieure, au fil des années, les tendances passent et ne se ressemblent pas… Et s’il en est une qui a aujourd’hui le vent en poupe, c’est bien évidemment le style de décoration industriel, dont les emblématiques plafonds industriels sont un élément clé.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir ce type de plafond bien particulier, et tout ce qu’il implique mais aussi de découvrir comment en opérer la mise en œuvre ainsi que tous les éléments à prendre en compte pour leurs installations.

Focus, donc, sur ces plafonds utilisés dans de plus en plus nombreuses entreprises !

Le plafond industriel qu’est-ce que c’est ?

C’est au début du XXe siècle, peu après la fin de la révolution industrielle qu’apparaît le style industriel dont sont issus les plafonds, sujet de cet article. En effet, durant cette période, les usines ferment les unes après les autres, mais sans pour autant tomber à l’abandon.

Ainsi plutôt que de masquer ce passé industriel, il a été peu à peu mis en valeur, ces zones industrielles étant préservées pour être transformées en quartier résidentiels ou en espaces de bureaux. C’est comme cela que ce « caractère » industriel a traversé les années pour devenir le style de design et de décoration d’intérieur branché que l’on connait et qui est en plein boom aujourd’hui.

Le design industriel possède des éléments qui lui sont propres et qui le caractérisent, comme par exemple l’utilisation de murs de briques nues, de sols en béton ou en bois, de vastes fenêtres, d’espaces ouverts et d’une décoration sobre, mais aussi et surtout de plafonds ouverts laissant apparaître poutres et tuyaux.

Dans son caractère intrinsèque, l‘objectif du style industriel est bien évidemment de tenir compte des éléments structurels des bâtiments et de les intégrer au design et à l’aménagement intérieur.

Et, s’il y a une surface dans de tels espaces qui joue un rôle majeur dans le design d’intérieur industriel, il s’agit du plafond, sans l’ombre d’un doute. C’est là que la caractéristique brute et originale de ce style joue et est généralement la plus marquée.

L’originalité de ce type de plafond réside dans ses poutres nues, ses conduits et gaines visibles et ses tuyaux de tous types. Ce sont eux qui ajoutent tout cet intérêt et cette dimension particulièrement visuelle à un élément qui a tendance à très souvent passer inaperçu ou à être délaissé dans d’autres styles de design.

Et si, aux débuts du style industriel, les plafonds industriels étaient exclusivement issus des attributs et de la conception des bâtiments, la démocratisation de cette tendance design et décoration a vite conduit le secteur au développement de faux-plafonds industriels, au sein des bâtiments dont l’agencement ne permettait pas les plafonds “bruts”.

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • Les plafonds industriels sont souvent accessibles et bon marché car très fréquemment laissés en l’état par les occupants des bâtiments où ils sont positionnés
  • Choisir de laisser apparents les éléments qui composent le plafond rend la réalisation de l’aménagement plus facile et aisée
  • Les plafonds industriels sont faciles d’entretien grâce aux matériaux bruts qui les composent.

Inconvénients

  • Hormis pour certains faux-plafonds inspirés du style industriel, l’absorption sonore d’un plafond industriel ne permet pas de limiter la réverbération, ainsi le confort acoustique est rarement optimal et cela peut nuire à la concentration et au bien-être des occupants.
  • Il peut être onéreux de passer à un autre style de design car cela nécessite souvent des travaux conséquents.

Comment l’utiliser ?

Le choix de l’utilisation d’un plafond industriel requiert de respecter des mesures précises afin d’optimiser au maximum ces surfaces atypiques.

Dans un premier temps, et si le bâtiment le permet, il est important d’envisager les surfaces en y intégrant une hauteur significative sous plafond afin de dégager l’espace et d’éviter l’encombrement, et notamment vis-à-vis des composants du plafond industriel (tuyaux, câbles, machines ventilations…).

Ensuite, il est primordial d’analyser la conception des espaces et d’assurer la supervision et le management des composants apparents, ceux-ci étant généralement nombreux sur ce type de plafond. Leur organisation est capitale pour la réussite esthétique du concept et cela passe par l’utilisation de gaines, de chemins de câbles et autres éléments de support, qui permettront l’homogénéisation des composants. Le choix de ces supports est particulièrement important pour l’harmonie des surfaces, à l’instar d’éventuelles peintures.

En effet, afin de mettre en valeur la présence de ces éléments caractéristiques dans la structure, l’utilisation de couleurs peut être une alternative. Dans ce cas, la palette des couleurs sera orientée vers des tons sobres voir froids, tels que le gris ou encore le noir, qui rappelleront les matières brutes (béton, métal) typiques du style industriel.

Cependant, et compte tenu des spécificités de ce concept bien particulier, l’utilisation de couleurs peut se révéler difficile et nuire à la réussite esthétique de vos plafonds, car c’est l’utilisation simple des matières et de leur teinte qui confère tant de caractère à ces espaces industriels. Attention à ne pas vous tromper dans le choix des coloris et dans leur utilisation.

Enfin s’il est un élément particulièrement intéressant à associer aux plafonds industriels, il s’agit bel et bien de l’éclairage. Ainsi, des lampes suspendues ou des néons peuvent aisément prendre place parmi les composants qui parsèment déjà les surfaces de plafond.

Pour terminer, s’il est vrai que les plafonds industriels ont généralement une véritable faiblesse en matière d’acoustique, il est facile d’y pallier par l’utilisation de matériel spécialisé, à l’instar de panneau acoustiques qui garantiront une performance acoustique optimale pour toutes sortes d’environnements.

Les différents types de plafond

En fonction des bâtiments, mais aussi des besoins des occupants, il existe différents types de plafonds industriels que nous pouvons répertorier en fonction de matières

1. Dans un premier temps, les plafonds en plâtre, qui viendront se superposer au plancher de l’étage supérieur. Le plâtre est assez facilement malléable et personnalisable et est de ce fait plus à même de répondre à des besoins esthétiques. Durable, il est la matière la plus intéressante acoustiquement parlant.

2. Le bois est également une alternative intéressante pour la conception de plafond industriels. Flexible et modulable, il répond à de nombreux besoins et exigences, qu’elles soient techniques ou environnementales. Son entretien est plutôt simple et il est aussi intéressant en matière de confort acoustique.

3. Matière la plus moderne, le plafond en fibre minérale est la meilleure alternative en matière d’esthétique. Sa modernité en fait également le plus apte à répondre aux différentes normes.

4. Enfin, le moins utilisé de tous, le plafond en métal. Facilement modulable, il est à contrario plus difficile d’utilisation du fait de son apparence compliquée à personnaliser.

N’oubliez pas qu’Isospace conçoit et réalise l’aménagement et la décoration de vos bureaux de A à Z. Que vous aménagiez de nouveaux bureaux ou que vous rénoviez vos locaux, nos équipes vous accompagnent à chaque étape et seront en mesure de vous guider dans la réalisation de vos projets de décoration et d’aménagement dans le style industriel.

Si cela vous intéresse et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !